En naviguant sur le site du Chronographe, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de personnaliser votre expérience de visite.

Ratiatum, ville romaine

Cartes, maquettes, moulages, objets, facs-similés, et manipulations permettent de faire de ce parcours une expérience immersive, accessible à tous.

Imaginé par Arnaud Sompairac Architectes, scénographe de l'exposition, comme une déambulation autour d'un forum, le parcours permanent propose en neuf séquences un outil de lecture de la ville de Ratiatum et de découverte de la vie quotidienne en Gaule Romaine. Ponctué d'objets issus des fouilles rezéennes et jalonné de dispositifs interactifs, ce parcours permanent explore l'histoire des habitants de Ratiatum. Le parcours se fait au plus près de la recherche archéologique, en invitant à participer au travail d'hypothèse et d'interprétation de l'archéologue.

quai_bkg_0000.jpg

Fruit de la collaboration des archéologues et de Cent Millions de Pixels (agence de réalisation multimédia), cette promenade virtuelle dans le quartier portuaire de Ratiatum propose une immersion dans l'activité foisonnante du port. Cette restitution, issue des dernières conclusions des travaux de chercheurs, est amenée à évoluer au fur et à mesure de la recherche.

Expérimenter l'archéologie

Des vestiges fragmentaires aux représentations, des traces aux usages, le parcours de visite est une invitation à découvrir des vestiges et ce qu'ils peuvent révéler de la vie des habitants de Ratiatum.

À partir d'objets mis au jour à Rezé et dans la métropole, nous sommes invités à plonger dans le quotidien des Romains de Gaule. Le travail de l'archéologue est un travail d'analyse et d'interprétation ; les dessins de Matthieu Appriou qui ponctuent l'exposition proposent une restitution possible des objets dans leur contexte et leur usage.

ODORAMA

Odorama

L'orgue à odeurs est un jeu de découverte olfactif des aliments échangés dans le quartier portuaire de Ratiatum, et employés quotidiennement dans la cuisine romaine. Au visiteur de déceler les épices caractéristiques du vin aromatisé, de distinguer l'odeur particulière du garum, ou de reconnaître les arômes fruités de l'huile d'olive.

 

 


PUZZLE CÉRAMIQUE

VDN00136232 net.jpg (Le Chronographe)

 

Les tessons de céramique constituent une source d'information précieuse pour l'archéologue. C'est un indicateur des habitudes alimentaires, des techniques de fabrication et de la vie quotidienne. À partir des tessons de céramique et avec l'aide d'un moule aimanté, l'enjeu est de parvenir à reconstituer l'amphore la plus complète possible.

Dans les pas des archéologues

L'archéologie fait appel à de multiples compétences.

Tout au long de l’exposition, des dispositifs manipulables et interactifs permettent de saisir les méthodes, les outils et les techniques à l’oeuvre au sein de ces multiples spécialités : palynologue, dendrochronologue, céramologue, archéozoologue…

LA TABLE D’ACTUALITÉ

Table d'actualité du ChronographeLa table numérique d'actualité archéologique est une invitation au voyage dans le temps et l'espace, à travers la découverte de l'ensemble des opérations archéologiques réalisées sur le territoire de la Métropole depuis le 19e siècle.

 

 

 

 


FAIRE PARLER LE BOIS

Faire parler le boisLe bois utilisé dans les structures portuaires de Ratiatum nous est parvenu dans un état de conservation exceptionnel. Il constitue une source d'enseignements très riche pour les archéologues. Les cernes du bois et leur croissance annuelle en font un instrument de datation précis, à l'année près. Le visiteur est invité à identifier et dater un fragment de bois du quai découvert à Saint-Lupien.

Site archéologique de Saint-Lupien

Le Chronographe s'insère au coeur d'un site archéologique de près de 20 000 m2.

Îlot de verdure à l'intérieur de la ville, le site de Saint-Lupien offre une respiration singulière dans le paysage urbain. Il a été imaginé par A+R Salles Paysagistes comme un jardin archéologique, où la ville antique affleure partiellement.