Quelle disparition pour Néandertal ?

19-08-2020

(temps de lecture: 3min)


Pourquoi Néandertal a t-il disparu ? Était-il trop bête ? Homo sapiens l’a t-il exterminé ? Ou encore, cannibales, ils se seraient mangés entre eux ?

Cette énigme scientifique face à la disparition de Néandertal a poussé la diffusion de certaines théories plus ou moins farfelues. Qu’en est-il réellement ? Parcourons les différentes hypothèses qui furent émises puis réfutées, de la plus improbable à celle qui est aujourd’hui privilégiée.

Des hypothèses écartées

Sculpture de N. Montecucco, 1909 © Museo di Antropologia criminale Cesare...

Le crétinisme de Néandertal


Dès sa découverte, considéré comme inférieur à l’homme moderne, les scientifiques voyaient en Néandertal le crétinisme comme responsable de sa disparition. L’idée était qu'il a su moins bien s’adapter à son environnement. Les scientifiques sont aujourd’hui revenus sur cette image : Néandertal est bel et bien un Homme qui doit être considéré avec ses propres caractéristiques. Marylène Pathou-Matys explique « Contrairement à ce que pensaient les anthropologues de la fin du 19e et du début du 20e siècle, et même plus récemment encore, les caractères spécifiques des Néandertaliens leur sont propres, certains résultant d’une adaptation fonctionnelle à leur environnement ou d’un isolement des populations, et non des caractères d’humains modernes atteints de pathologies ou de crétinisme. ».

Extermination par sapiens


Avons-nous massacré notre cousin Néandertal ? Cette hypothèse, selon laquelle Homo Sapiens aurait pris le dessus sur Néandertal grâce à sa supériorité intellectuelle, est diffusée depuis sa découverte. Pourtant, aujourd’hui, aucune trace archéologique de conflits n’a été retrouvée (protections autours des campements, ou de coups et blessures guerrières sur les squelettes). De plus, l’Europe est un vaste territoire pour ces deux populations peu nombreuses qui ne se sont donc pas rencontrées partout sur le continent.

 

©MuseumNantes_Neandertal_4082.jpg

Reconstitution des squelettes de Néandertal et d'Homo sapiens, exposés au Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes

 

Catastrophes naturelles


C’est une hypothèse qui vient souvent à l’esprit. Cependant, à la période où a disparu Néandertal, l’homme moderne vivait simultanément. Si une catastrophe avait été la cause unique de sa disparition, Homo sapiens aurait du être affecté également.

Des hypothèses peu probables

Une pandémie


Homo sapiens aurait pu être responsable de cette disparition autrement. En effet, de la même manière que les colons ont exterminé les Amérindiens avec de nouveaux virus venus d’Europe, les Homo sapiens auraient ramené d’Afrique des virus inconnus sur le continent Européen. Cette hypothèse est probable mais explique difficilement la disparition de Néandertal sur tout son territoire, notamment car les populations étaient dispersées. De plus, rappelons que Néandertal s’est éteint sur une période de 10 000 ans, tandis que les pandémies sont brutales et rapides.

Le cannibalisme


Le cannibalisme a aussi été émis comme cause de sa disparition. Lors d’étude, des traces de maladies, appelées Encéphalites spongiformes transmissibles (EST), ont été retrouvées. Cette maladie se serait transmise lors de l’ingestion des cerveaux de leurs semblables. Cependant tous les groupes néandertaliens ne pratiquaient pas le cannibalisme, et la dispersion des populations rendait impossible la transmission à tous les groupes.

Des hypothèses de dissémination de population à l’échelle locale

Des changements climatiques


Des phases climatiques rigoureuses pourraient avoir affaibli localement des populations néandertaliennes malgré une bonne adaptation de l'espèce aux épisodes glaciaires et interglaciaires. Ces dernières les auraient poussé à migrer et à se disperser. 

 

FRISE_V2.png

Frise avec indicateur climatique

 

Une compétition territoriale


Les changements climatiques auraient amené Sapiens et Néandertal à entrer en compétition pour les ressources. Or Sapiens, plus apte à la chasse à distance et plus social, aurait pris le dessus sur certaines populations néandertaliennes de l'Europe Centrale. Cependant ces deux populations sont peu nombreuses et occupent un vaste territoire. Ce dernier pouvait donc répondre aux besoins des deux espèces simultanément. Ainsi, si des compétitions territoriales ont eu lieu, elles l’ont été sur un territoire restreint.

Et si Néandertal continuait de vivre en nous ?


Entre - 80 00 et - 70 000 ans, Néandertal et Homo Sapiens se sont reproduits sur le territoire du Moyen et Proche Orient. Aujourd’hui la génétique a prouvé que des gènes de Néandertal sont présents dans le génome de la population d’Eurasie et d’Afrique du nord, dans des proportions comprises entre 1 et 4 %.

La génétique des individus hybrides des deux espèces s'est diluée dans les gènes de Sapiens, qui était dans une dynamique démographique plus forte.

L'hypothèse qui se renforce

La chute démographique


Néandertal est une espèce à faible dynamique démographique. À la fin du Paléolithique, les populations néandertaliennes se seraient dispersées, réduisant ainsi les échanges entre groupes, et donc les brassages génétiques. Cette faible diversité génétique aurait abouti à une chute de la démographie, jusqu’à sa disparition.

À cette explication, les causes multifactorielles évoquées ci-dessus sont à ne pas négliger dans l’affaiblissement global de l’espèce.

 

Sources

  • Catalogue d’exposition :  Néandertal, Muséum national d'histoire naturelle, Gallimard, 2018
  • PATOU-MATHIS Marylène, Néandertal de A à Z, Paris, Allary Edition, 2018
Madame Néandertal
23-08-2020

Il était une fois les femmes Néandertal, habillées de peaux de bêtes, parées d’os et de pierres, attendant que les hommes valeureux reviennent de la chasse chargés de grand gibier, pour s’atteler à la préparation du repas.
Les clichés sur Neandertal, vrai ou faux ?
29-07-2020

Suite à des interprétations scientifiques hâtives, œuvres d’art, illustrations et littérature diffusent une série de clichés sur Néandertal. Ces représentations ancrées dans l’image de l’homme préhistorique, souvent associées à tort à l’image de l’homme des cavernes, survivent encore aujourd’hui.
Les représentations de Néandertal au moment de sa découverte: de l’Homme-singe à sa réhabilitation
24-07-2020

Néandertal est souvent comparé à Homo sapiens. Depuis le 19e siècle, les images sur Néandertal se multiplient : moins intelligent, moins évolué, bestial.... comment s’est construite sa réputation ?