Focus sur Quad

12-04-2019

Quad qui signifie « cadran » en français, matérialise un cheminement. Avant d’être installée, du sable est déposé sur la surface noire. Les cubes sont roulés et laissent leur empreinte de poussière. Tels des dés qui auraient une trajectoire calculée, l’œuvre de Franciso Tropa se pose comme point de rencontre entre science et savoirs ésotériques.

Fouilles des quais de Ratiatum - 2014 - Thierray Mezerette
Fouilles des quais de Ratiatum - Inrap et Ville de Rezé - 2014 - Thierry Mezerette

 

En archéologie, le relevé est le moyen qui permet d’enregistrer et de conserver les découvertes faites lors de fouilles. L’archéologue s’en servira ensuite pour présenter le site étudié et proposer des interprétations. Tropa et l’archéologue ont donc tout les deux la volonté de mémoriser une trace et partagent le même support de travail : le sol. Ils cherchent ainsi à matérialiser l’empreinte du temps.

Francisco Tropa, Vue de l’exposition « Le Grand Café, la Moustache cachée...
Francisco Tropa, Vue de l’exposition « Le Grand Café, la Moustache cachée... Production du Grand Café – centre d’art contemporain, Saint-Nazaire, 2018. Courtesy Galerie Jocelyn Wolff, Paris, Photographe Marc Domage

 

Artiste complet, virtuose techniquement et conceptuellement, Tropa ne cesse d’annexer et d’associer des champs éloignés de l’histoire des formes qui dépassent les enjeux de l’art pour embrasser une aire culturelle qui semble illimitée. Mêlant la sculpture, la gravure, le dessin, la photographie, la performance, ses expositions prolifèrent de formes précieuses et précises, souvent réadaptées, qui finissent par faire système.

 

C’est toute une cosmogonie qui sous-tend le travail de Francisco Tropa : un grand récit fictionnel, dévoilé par épisodes et organisé en vastes corpus d’œuvres. Ses généreuses expositions opèrent comme des sous-parties de programmes sur plusieurs années. Elles se répondent l’une l’autre, recyclant des pièces existantes sous des régimes narratifs actualisés.


Montage de Quad de TropaBD.jpg
Montage de Quad - 2019 - Le Chronographe

 

Une fascination pour l’histoire, l’archéologie et les mythes entourant les sources de notre civilisation le prédisposent à l’invention de dispositifs narratifs qui sans cesse prennent en compte le cycle du temps et de la création. Tropa nourrit ainsi ses productions de connaissances savantes et d’une approche philosophique, tout en sachant conserver le mystère de l’objet universel, cultivant les aspects rituels, artisanaux et populaires.

 

Pour aller plus loin

Page de Francisco Tropa sur le site Internet du Cirva (Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques)
La tracéologie expliquée par l’Inrap
Exposition La Moustache cachée dans la Barbe de Francisco Tropa en Grand Café à St Nazaire en 2018

Focus sur l'or
27-04-2019

L'icône à gratter d'Anne Deleporte présentée dansl'exposition Comme un Boomerang cache une photo derrière une feuille d'or. Le Chronographe vous invite à réaliser et exposer vos œuvres au Chronographe en grattant une carte aux couleurs cachées.
Focus sur la trace
19-04-2019

« J’ai choisi une orientation artistique dans le but d’étudier l’archéologie. J’ai bifurqué ».
Focus sur Fragments
05-04-2019

Blanche Daramir réalise ainsi un dialogue entre antique et contemporain, et connecte deux temporalités en un seul lieu. Les objets sont réinventés et mis en scène dans une proposition narrative, graphique et colorée.