Madame Néandertal

23-10-2020

Il était une fois les femmes Néandertal, habillées de peaux de bêtes, parées d’os et de pierres, attendant que les hommes valeureux reviennent de la chasse chargés de grand gibier, pour s’atteler à la préparation du repas.

Image colportée par la tradition iconographique et documentaire sur Néandertal depuis le 19e siècle, il semblerait que cette image soit bien loin de la réalité.

La vie de Madame Néandertal était probablement aussi agitée que celle de son homologue masculin. Aucune trace archéologique formelle ne permet aujourd’hui d’exclure la femme Néandertal des activités quotidiennes du groupe et de distinguer une division genrée des tâches quotidiennes.

* Idée reçue N°1 : la femme était frêle et fragile.


Physiquement, les femmes faisaient en moyenne 10 cm et une dizaine de kilos de moins que les hommes. Trapues et costaudes presque comme les hommes, leurs morphologies leur permettaient d’accomplir des tâches physiques et rudes. Tout comme les hommes, leurs capacités psycho motrices de maîtrise du corps dans l’espace et de vision lointaine étaient développées.

 

* Idée reçue N°2 : La femme ne chassait pas.


Égalité des sexes oblige, il semblerait que la femme de Néandertal participait à la chasse. L’étude des squelettes féminins montre la présence de traumatismes osseux comparables à ceux des hommes. Ces traumatismes osseux sont généralement associés au développement d’une musculature des avant-bras favorisée par le lancer de sagaie. La chasse collective étant également plus fructueuse que celle réalisée par des chasseurs isolés, aucune raison n’indique que Néandertal se soit privé de main d’œuvre pour la chasse.

Idée reçue N°3 : Les femmes étaient circonscrites à certaines activités


Les femmes avaient très probablement un rôle économique et social important dans la société néandertalienne (confections des outils, chasse, traitement du gibier, construction des habitats, éducation des enfants…), même si les périodes de grossesses puis d’allaitement bouleversaient sans doute la participation à ces activités.


Interview de Marylène Patou-Mathis sur la RTS (Radio Suisse)

Idée reçue N°4 : Les femmes s’occupaient des enfants


L’existence de structures familiales de type nucléaire avec une relation parents-enfants, ne peut être prouvée. Certains défendent ce modèle, comme l’historien Emmanuel Todd, tandis que d’autres soutiennent une thèse évolutive selon laquelle chaque homme appartenait à chaque femme au sein du groupe, et inversement. Quoi qu’il en soit, rien ne nous permet aujourd’hui de connaître l’organisation sociale de Néandertal concernant l’éducation des enfants. Cependant, il semblerait que ces derniers prenaient rapidement part aux activités communes au foyer et au groupe.

 

 

Kinga.jpg

* À quoi ressemblait Madame Néandertal ?


Art et science se mélangent pour donner naissance à Kinga en 2008. Imaginé par l’artiste plasticienne Élisabeth Daynès, cette création propose de donner vie et de restituer les conclusions des dernières études et synthèses scientifiques sur les squelettes néandertaliens. La peau claire parsemée de tâches de rousseur, le regard clair, les cheveux roux et coiffés, habillée de nos vêtements (en Agnès B. s’il vous plaît), Kinga passerait presque inaperçue dans le métro parisien, - contrairement aux anciennes représentations que l’on pouvait avoir de Madame Néandertal.

Interview de Marylène Patou-Mathis sur Rfi

Pour aller plus loin

 

Quelle disparition pour Néandertal ?
19-08-2020

Pourquoi Néandertal a t-il disparu ? Était-il trop bête ? Homo sapiens l’a t-il exterminé ? Ou encore, cannibales, ils se seraient mangés entre eux ? Cette énigme scientifique face à la disparition de Néandertal a poussé la diffusion de certaines théories plus ou moins farfelues. Qu’en est-il réellement ? Parcourons les différentes hypothèses qui furent émises puis réfutées, de la plus improbable à celle qui est aujourd’hui privilégiée.
Les clichés sur Neandertal, vrai ou faux ?
29-07-2020

Suite à des interprétations scientifiques hâtives, œuvres d’art, illustrations et littérature diffusent une série de clichés sur Néandertal. Ces représentations ancrées dans l’image de l’homme préhistorique, souvent associées à tort à l’image de l’homme des cavernes, survivent encore aujourd’hui.
Les représentations de Néandertal au moment de sa découverte: de l’Homme-singe à sa réhabilitation
24-07-2020

Néandertal est souvent comparé à Homo sapiens. Depuis le 19e siècle, les images sur Néandertal se multiplient : moins intelligent, moins évolué, bestial.... comment s’est construite sa réputation ?