Naissance d'une ville


L'histoire de Ratiatum s'inscrit dans un jeu d'échelles spatiales allant des routes commerciales de l'Empire romain et de ses provinces, jusqu'aux espaces naturels de la Loire.

Ratiatum naît après la conquête de la Gaule par Jules César, alors que sont redéfinies les limites de provinces et de cités. À cette époque, les Pictons étendent leur territoire jusqu'à la rive sud de la Loire, et y fondent Ratiatum, ville portuaire à 200 km au nord de leur capitale de cité Limonum (Poitiers). Un plan orthogonal organise la ville et délimite des îlots (insulae), qui se densifient au fur et à mesure du développement de Ratiatum.

Les vestiges de ces insulae sont explorés par les archéologues depuis les années 60. Ainsi, ils ont pu identifier la présence d'artisans au lieu dit La Bourderie, au sud et ont mis au jour deux domus, de vastes demeures urbaines d'inspiration romaine, à l'est. Les archéologues ont pu établir que cette ville romaine de Gaule s'étendait sur près de 2 km le long de la Loire, et fut particulièrement active du 1er au 3e siècle après J.-C.

Agglomération portuaire, Ratiatum s'appréhende par le lien étroit qu'elle entretenait avec le fleuve, de sa planification urbaine au 1er siècle à l'ensablement progressif de son port à la fin du 3e siècle. Ratiatum se trouvait à la croisée des routes terrestres, fluviales et maritimes et tournée vers la Loire, dont le chapelet d'îles facilitait le franchissement. Sur la rive opposée, au nord, se trouvait Condevicnum (Nantes), l'agglomération des Namnètes dont les liens avec Ratiatum restent à établir avec certitude.