2019 - Exposition Prenez soin de vous

Du 15 juin 2019 au 5 janvier 2020, le Chronographe, centre d’interprétation archéologique métropolitain, propose une nouvelle exposition coproduite avec l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) : « Prenez soin de vous ! Archéologie du soin et de la santé ».

 

Que signifie « prendre soin » ? Au-delà du geste médical, c’est l’ensemble des gestes qui entourent une personne pour son bien-être, et qui déterminent une relation de soin.

L’exposition Prenez soin de vous ! Archéologie du soin et de la santé s’intéresse à la prise en charge des malades, blessés et personnes en situation de handicap dans les sociétés du passé, et explore les résonances entre cas de figures archéologiques et phénomènes de société actuels.

  • Dossier de presse (lancer le téléchargement du fichier) de l'exposition Prenez soin de vous ! Archéologie du soin et de la santé

2019 - Exposition Comme un boomerang

Du 9 février au 12 mai 2019, le Chronographe, centre d’interprétation archéologique métropolitain, propose une nouvelle exposition coproduite avec le Frac Pays de la Loire ( Fonds Régional d'Art Contemporain) : « Comme un boomerang ».

 

Quels rapports entretiennent les pratiques artistiques et archéologiques ? Pourquoi l’archéologie fascine les artistes et comment s’emparent-ils de cette discipline ? De quelles manières les œuvres contemporaines entrent en résonance avec des vestiges archéologiques de l’Antiquité ?

Toutes ces questions sont au cœur de l’exposition d’œuvres contemporaines issues du Frac des Pays de la Loire, conçue comme un écho au parcours permanent du Chronographe.

2018 - Exposition Namsborg, des vikings à Nantes

Du 30 juin 2018 au 6 janvier 2019, le Chronographe, centre d’interprétation archéologique métropolitain, propose une nouvelle exposition co-conçue avec le Musée Dobrée (Grand Patrimoine de Loire-Atlantique) « Namsborg, des vikings à Nantes ». Elle fait écho à l'exposition « Nous les appelons Vikings » présentée au Château de ducs de Bretagne à Nantes.

 

En 843, la ville de Nantes subit l’assaut des hommes du nord, connus aujourd’hui sous le nom de vikings. S'ensuivent plusieurs vagues de raids et d'occupations qui laissent une impression puissante : celle d'hommes violents, prenant en esclavage habitants et moines, et en semant la terreur sur leur passage. Les études récentes laissent entrevoir, au-delà de cette vision amplifiée par les récits monastiques et chroniques de l'époque, d’autres aspects propres aux interactions entre les populations locales et les Normands.

Près de 1000 ans plus tard, le chronographe propose d'explorer les traces de la présence normande dans l'estuaire de la Loire pendant un siècle et demi. Des épées aux décors scandinaves découvertes en Loire, des récits saisissants de moines en fuite : les vestiges (ou leur absence) et les écrits dévoilent des indices sur les liens entre vikings et habitants de la région...

2018 - Exposition Avé Bande Dessinée

Du 24 février au 20 mai 2018, le Chronographe, centre d’interprétation archéologique métropolitain, propose une nouvelle exposition "Avé Bande Dessinée ! La BD rencontre l'Antiquité" sur les représentations de l'Antiquité dans la BD, conçue à partir d'une exposition en prêt du musée de Vieux la Romaine (Calvados).

 

Avé Bande Dessinée ! La BD rencontre l'Antiquité passe au crible les grands classiques de la BD antique (Alix), les petits nouveaux (Héraklès, Les ombres du Styx, Arelate…) et bien d’autres. Comment les auteurs s’approprient-ils l’histoire antique ? Recyclage, détournement, recherche d’une vérité historique ou répétition de poncifs : c’est un peu tout cela à la fois !

Cette exposition temporaire présente une riche iconographie constituée de restitutions, planches originales, dessins, archives d’auteurs, ainsi que le Plan de Rome dessiné par Gilles Chaillet. Six grands thèmes y sont abordés reprenant six représentations de l’Antiquité dans la bande dessinée.

Le Chronographe a augmenté l'exposition Avé Bande-Dessinée d'une déclinaison locale, en s'attardant notamment sur le traitement des données archéologiques dans la BD Nantes, de Saint Félix à Gilles de Rais des éditions Petit à petit, sortie en octobre 2017.

2017 - Exposition Terra Incognita

Du 17 juin au 17 décembre 2017, le Chronographe, centre d’interprétation archéologique métropolitain, propose une nouvelle exposition "Terra Incognita, Briques & Tuiles, Matière(s) à bâtir" sur l’histoire de la terre cuite architecturale dans la
région nantaise, de l’Antiquité à nos jours. Une exposition conçue en partenariat avec l’Inrap et la ville de Couëron.

 

L'exposition « Terra incognita, Briques & Tuiles, Matière(s) à bâtir » explore la riche histoire de la terre cuite architecturale dans la région de Nantes, de l'Antiquité à nos jours.

Matériau à la fois courant et méconnu pour son usage architectural, la terre cuite, introduite par les romains en Gaule est aujourd'hui toujours largement usitée dans la construction contemporaine.

Tuiles, carreaux et briques, retracent l'histoire de la terre : de l'extraction à la mise en œuvre, en passant par la cuisson.